Palais_de_justiceBruxellesIl était environ 10 heures ce matin quand  un  colis à détonateur a été découvert au palais de justice de Bruxelles.

En moins de 15 minutes après l’alerte à la bombe, la rue était déserte, donnant ainsi place à une nuisance sonore orchestrée par les véhicules de police de la Croix-Rouge et les hélicoptères qui survolaient le ciel.

Selon les riverains,  une voiture suspecte aurait été identifiée aux alentours du palais. Dans le but de préserver la sécurité des lieux, la police a été obligée  d’élargir le périmètre de sécurité, bloquant ainsi la circulation à tout usager.

Selon les hommes de médias rencontrés sur place bien après 11 heures 30 minutes, trois colis suspects avaient été identifiés, dont l'un recelait un mécanisme détonateur mais non pourvu de poudre.

C'est probablement ce mécanisme que les démineurs du SEDEE ont fait exploser, mais aucune confirmation officielle n'est encore intervenue à ce sujet. Dès l’alerte à la bombe, plusieurs personnes avaient été bloquées dans les sous-sols du palais de justice en attente des consignes de la police.

Au niveau du Palais de justice, toutes les  audiences ont été suspendues en attendant les conclusions du SEDEE.

H.S