Le ministère public de la République Démocratique du Congo a requis le 04 avril dernier la peine de mort contre les cinq accusés dans l'assassinat d'un journaliste congolais, abattu avec son épouse en novembre 2005 à Kinshasa.

De source judiciaire, le tribunal militaire de Kinshasa rendra son verdict le 13 avril prochain, mettant fin à un long procès entamé le 12 juillet 2006, et qui n'aura pas permis de faire éclater la vérité, sur l'assassinat d'un journaliste congolais, abattu avec son épouse en novembre 2005 à Kinshasa.

Selon les parties civiles. Franck Kangundu, journaliste au quotidien La Référence Plus, et sa femme Hélène Paka ont été tués le 3 novembre 2005 par des hommes armés cagoulés devant leur domicile de Kinshasa.

Pour les avocats des familles des victimes, "ce procès s'achève sans que l'on puisse connaître les mobiles du crime crapuleux alors qu'il subsiste encore de nombreuses zones d'ombre.