5e_festival_Cinema300309200L'asbl Afrique Taille XL annonce le 5ème Festival des Cinémas Africains, du 1er au 4 avril prochains au Théâtre Molière et au Cinéma Vendôme.[...]A cette occasion, nous reviendrons sur 5 œuvres qui ont marqué notre histoire, qui chacune à leur façon représentent 5 ans de découvertes, d'émotions et de diversité En avril 2005, la première édition du Festival qui n'était alors qu'un "panorama" voyait le jour. Cinq ans plus tard, le panorama s'est mué en festival, et surtout en un évènement récurrent et incontournable sur la scène bruxelloise des autres cinémas.

Le Festival fête ses 5 ans

A cette occasion, nous reviendrons sur 5 œuvres qui ont marqué notre histoire, qui chacune à leur façon représentent 5 ans de découvertes, d'émotions et de diversité : Juju Factory de Balufu Bakupa Kanyinda (RD Congo), tourné à Matonge, Hospedes da noite de Licinio Azevedo (Mozambique), lauréat du premier Prix Documentaire créé l'année dernière, mais aussi Africa Paradis de Sylvestre Amoussou (Bénin), fantaisie politique sur les Etats-Unis d'Afrique, Zulu Love Letter de Ramadan Suleman (Afrique du Sud), anatomie des blessures post-Appartheid et VHS Khaloucha de Nejib Belkhadi (Tunisie), le portrait touchant d'un réalisateur déjanté qui tourne en vidéo ses propres films hollywoodiens.

Programmation

De cinéma justement il sera plus que jamais question à travers la section "Miroir, mon beau miroir". Idrissa Ouedraogo filmé par Djibril Diop Mambéty lui même interrogé par Jean Pierre Bekolo ou Serge Moati découvrant les premiers westerns de Moustafa Alassane au Niger, la sélection propose des films qui se cherchent et se regardent, une plongée en apnée dans la création africaine, de la gestation du projet au tournage, hier et aujourd'hui, documentaire et fiction. Huit séances autonomes, pour jeter un regard introspectif sur les images tournées sur le continent noir, du pavé dans la mare jeté par René Vautier avec son documentaire dénonçant l'oppression coloniale (Afrique 50), jusqu'à la folie compulsive qui atteint les acteurs désireux de tourner à tout prix.

Autre moment fort de la programmation, le triple hommage porté au réalisateur éthiopien Haile Gerima. Tout d'abord, la projection de son chef d'œuvre, Harvest 3000, avec une copie rénovée par la World Cinema Foundation de Martin Scorcese. Ensuite, la projection en avant-première belge de son dernier film, Teza, primé à Venise, Amiens, Carthage, et récent lauréat de l'Etalon d'Or du Fespaco. Enfin, à travers la rencontre publique organisée avec le CEC, "Noirs d'Afrique, Noirs d'Amérique", qui permettra elle aussi de revenir sur la carrière de ce cinéaste entre deux continents.

Enfin, le Festival réitèrera son intérêt croissant pour le cinéma documentaire africain et son effervescence, via sa deuxième compétition documentaire. Le jury, composé d'étudiants et présidé par une personnalité du cinéma africain, remettra le Prix du meilleur documentaire, et celui du meilleur espoir.

Mais encore…

Enfin, en marge de cette programmation, diverses activités viendront rythmer cette cinquième édition "anniversaire" du Festival : des séances scolaires, une séance familiale, des animations musicales, une boutique Afrithèque, des séances évènementielles à l'UGC et au Vendôme, des décentralisations à Liège et à Tournai, et bien d'autres choses encore !

Nos partenaires

La Direction Générale de la Coopération au Développement, IVG Immobilier, la Commune d'Ixelles, la Région de Bruxelles, le Hilton, Le CGRI, l'Union Européenne, La Libre Belgique, La Première, VivaBruxelles, Be TV, le CEC, le Studio l'Equipe, le BLCEF, Afrika Mali, le Vendôme et Muziek Publique.

Toutes les infos utiles sur www.cinemasafricains.be

© Correspondance : Asbl Afrique Taille XL