Paul_Biya_Retour170609275Le Président de la République du Cameroun, Paul BIYA et son épouse, Chantal ont regagné Yaoundé la capitale, dans l’après-midi du 5 septembre 2009. Parti le 15 août dernier et accompagné de son épouse et des membres de sa garde rapprochée, M. Biya a passé des vacances troublées par des révélations sur ses prodigalités à l'Hôtel l'Hermitage de la Baule où il était logé. Le quotidien gouvernemental annonçait qu'ils ont « quitté Yaoundé (…) pour un court séjour privé en Europe ».Son voyage finalement à La baule aura duré 21 jours, dont trois semaines

Samedi dernier, comme d'habitude, Paul et Chantal BIYA ont été accueillis à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen par les autorités administratives notamment le Président de l’Assemblée Nationale, le Premier Ministre chef du gouvernement, le Ministre d’Etat Secrétaire Général de la Présidence de la République. On a noté également la présence  massive des militants du Rassemblement Démocratique du peuple Camerounais (RDPC).

Vingt et un jours passés à La Baule, à faire on ne sait quoi, à gaspiller et rien que gaspiller. Tenez, est-il normal pour un chef d'Etat que par exemple de février 2009 au 31 août 2009, qu'il passe 86 jours à l'étranger (dont 65 jours pour " un court séjour privé " et 21 pour une visite officielle pour un total de 247 jours)?

Paul Biya est un habitué des  séjours privés en Europe. Le décompte de ses sorties en 2008 est plus révélateur.

Parti par exemple  le 28 mai 2008, il est revenu le 19 juin ; avant de réembarquer pour un autre "court séjour privé" en Europe le 27 août.

Rentré au Cameroun le 10 septembre, il résidera seulement une petite semaine, avant de repartir le 18 septembre. Après une brève apparition, à New York, à la 63ème assemblée de l'Onu et une pige au Canada, l’homme de Mvomeka’a disparaîtra avant de réapparaître au Cameroun le 3 novembre 2008. Cela fait quelque 82 jours (deux mois et demi) en sept mois (de mai à novembre 2008) hors des frontières nationales.

Au total 130 jours sur 365 (5 mois plus 7 mois égale 12 mois, soit un an) dans le cadre des " séjours privés".

Si le calcul s'étendait sur les 27 ans de règne ? L’on serait tenté de croire que Monsieur Paul Biya finalement est en séjour privé au Cameroun.

Quelques proches laissaient entendre que ce énième séjour à La Baule avait été interrompu sur insistance de la première dame qui tenait à ne plus donner l'occasion à la presse de spéculer sur leur séjour à La Baule. Vous parlez d’un vacancier au pouvoir ? Les mauvaises langues vous diront qu’il s’il s’agit plutôt d’un président en visite privé dans son pays.

Eugénie BEYEME ANDJE