Ossende_Afana150311300Il y a quarante- cinq ans, jour pour jour, le brillant économiste et upéciste était abattu, non loin de la frontière du Cameroun avec le Congo. Il était âgé de 36 ans lorsque, le 15 mars 1966, il fut assassiné à Ndélélé par les forces de sécurité de l’armée coloniale, au service de feu président Ahmadou Ahidjo.Peu ou mal connu des jeunes d’aujourd’hui, Ossendé Afana fait partie d’une génération de révolutionnaires qui ont payé de leur vie leur engagement et leur détermination à libérer le Cameroun et l’Afrique du colonialisme et du néo-colonialisme.

Lire l'article