Munzu_Simon101014300

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé mercredi, la nomination du Camerounais Simon Munzu au poste de représentant spécial adjoint de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).M. Munzu succède au Béninois Arnauld Akodjènou qui occupe désormais le poste de représentant spécial adjoint du secrétaire général auprès de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

« Le secrétaire général exprime sa gratitude à M. Akodjènou pour son travail remarquable en Côte d’Ivoire », indique un communiqué qui précise que M. Munzu apporte avec lui une solide expérience dans les domaines politique, des droits de l’Homme, juridique, universitaire et de la gestion, une expérience qu’il acquise pendant une carrière de plus de 30 ans.

Simon Munzu est entré aux Nations Unies comme Volontaire en 1995, avant d’y travailler jusqu’en 2012, à différents postes au Rwanda, à New York, en Côte d’Ivoire et en République démocratique du Congo.

Il a été, entre autres, chef par intérim de l’Opération des Nations Unies en faveur des droits de l’Homme au Rwanda, conseiller principal pour les questions de politique au Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), représentant du Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme en Côte d’Ivoire, chef de la Division Droits de l’homme de l’ONUCI et directeur des affaires politiques à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Avant d’entamer une carrière aux Nations Unies, M. Munzu, a été pendant plus de 13 ans, maître de conférences en droit au Cameroun. Il est avocat et membre du Barreau du Cameroun. Diplômé en droit de l’Université de Londres, il est également titulaire d’un doctorat en droit de l’Université de Cambridge et membre du Barreau anglais depuis 1973. Né en 1949, M. Munzu est marié et père de quatre enfants.

(AIP) cmas