Hommage_Kapet081115700

Ambiance chaleureuse, émotion, couleurs, retrouvailles...les ingrédients étaient tous réunis pour une extraordinaire soirée en la mémoire du Professeur Kapet De Bana ce samedi 7 novembre 2015 à Bruxelles. Il est vrai que l'affiche n'était pas de taille, comme l'a reconnu les organisateurs mais, il s'agissait de rendre un vibrant hommage au Professeur Kapet De Bana décédé à Paris le 15 septembre 2015 et inhumé à Bana au Cameroun le 24 octobre dernier.

"Soyez les bienvenus" a déclaré Guy Lambert Fokou à l'ouverture de la soirée qui commence à 19h.Le modérateur du jour s’exprimait ainsi après la diffusion d'une interview historique du Professeur Kapet De Bana suivi d'une présentation prévue par les organisateurs.

Dans une salle décorée entièrement aux couleurs des vêtements africains, le public curieux n'a pas lésiné sur les moyens pour s'interroger sur les oeuvres du Professeur Kapet De Bana

Deco_Salle081115700X480

Ainsi, parmi les intervenants de la soirée, Emmanuel Fomo, le président de l'association Haut-Nkam du Benelux, s’est appesanti sur les oeuvres de l'illustre disparu, grand témoin de l’Histoire, penseur africain, infatigable combattant de la liberté et de la dignité des peuples africains

Tandis que Clovis Mbikay, Président Territorial de l'Apareco Belux Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo) a mis l’accent sur la contribution du professeur Kapet, dans la promotion de la démocratie et des droits humains en Afrique. Pour sa part, Kapet De Bana tout comme le leader indépendantiste congolais Patrice Lumumba, était un homme de principes, grand négociateur et dénonciateur, intransigeant.

Communaute_Ivoirienne081115

Pour Thierry Amougou "Il est important d'avoir toujours ce regard critique qui habitait sans cesse le Professeur Kapet De Bana". Le discours haut et fort, le verbe accusateur des affreux et l’expression châtiée lui ont permis de peindre l’Afrique dans tous ses contours. Kapet de Bana l’a fait de manière critique, brillantissime et talentueuse.Il l’a fait avec conviction et de façon non partisane. Il n’a pas enjolivé l’histoire africaine pour faire jouer les beaux rôles au continent et à ses fils. Il a toujours fait la part des choses en exaltant tous les mérites des héros africains mais aussi en pointant leurs travers et dérives dans la dictature dans certaines phases de leur trajectoire, ajoute Thierry AMOUGOU, Fondateur et Animateur du CRESPOL, Cercle de Réflexions Economiques, Sociales et Politiques.

Selon Kadji Elie, le Prof. Kapet de Bana a été un infatigable défenseur du continent noir. Au demeurant, le professeur Kapet de Bana a su allier durant son vivant son riche et exaltant combat pour la justice et l'équité dans le continent noir, l’éthique de conviction et l’éthique de responsabilité. En effet, ajoute t-il, le professeur Kapet s’est toujours efforcé, souvent avec succès, de réconcilier sa praxis avec les valeurs d’intégrité, de partage et d’honnêteté dont il a toujours fait la promotion.

Groupe_Hommage_Kapet0811157

Le souvenir de sa longue et élégante silhouette portée par une fière allure africaine et soutenue par une démarche énergique hantera toujours l’esprit de ceux et celles qui l’ont connu et bénéficié de son exquise urbanité érigée en art de vivre.

Mamadou Ouattara, Cadre politique et Acteur Social en Côte d'Ivoire, le combat du Professeur Kapet pour la recherche de la vérité et de la réparation des injustices reste à perpétuer. Un illustre africain ,homme qui portait sur lui les stigmates de ses nombreux combats, laisse à la postérité un héritage immense à perpétuer

Cette soirée d'hommage organisée par la communauté camerounaise de Belgique a également fait ressortir le caractère exceptionnel de l’événement avec les chansons engagées en Lingala du Congo et en Duala du Cameroun, qui sont venues rappeler la diversité et la richesse de la culture africaine en ces moments de douleur.

DSC_0016

Pour mémoire, le professeur Kapet De Bana s'est éteint à l'Hôpital Brousse en Banlieue Parisienne, le 15 septembre dernier à la suite d'une longue maladie
Le Professeur Kapet De Bana a quitté son Cameroun natal dans les années 1950, persécuté par l'administration coloniale pour son engagement nationaliste dans l'Union des Populations du Cameroun. Il meurt sans avoir pu y remettre les pieds.

Le professeur Kapet était le président fondateur de la Ligue Camerounaise des Droits de l'Homme (LCDH), Professeur d’Université, Économiste, Juriste comparatiste, Sociologue, Expert Consultant en Droits de l’Homme, Premier doyen de la faculté de droit de l'Institut polytechnique de Guinée Conakry, Chargé des affaires diplomatiques au sein du Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora (CODE), dont il fut l'un des pères fondateurs, le doyen Kapet de Bana était également membre fondateur de la Fondation Moumié crée à Bruxelles. Proche conseiller de Félix Roland Moumié, de Ben Bella, de Sékou Touré et tant d’autres présidents, à lui seul il représentait une bibliothèque savante et vivante. Depuis le 24 octobre dernier, il repose à Bana, son village natal au Cameroun.

Témoignage Thierry Amougou à la soirée d'hommage à Kapet de Bana/ Bruxelles

Témoignage de Guy Fokou à la soirée d'hommage au Pr Kapet De Bana, Bruxelles

Hugues SEUMO