12794584_1139972622693145_6891752816930666858_n

Les Bamileké de Rome, peut être, c'est la diaspora dont parlait récemment le quotidien gouvernemental camerounais, Cameroon Tribune."Appel à la candidature de Paul Biya: La diaspora donne de la voix" titrait le 7 mars dernier Cameroon Tribune...Au fait, il s'agit de quelle diaspora ? Et dire que ceux là, qui confisquent les ambassades du Cameroun à l'étranger devenues annexes et temples du RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple camerounais) vivent paisiblement dans un pays où ils se soignent sans gênes, où ils dorment en paix, où ils ont l'eau chaude et froide, l'électricité, le minimum vital du fait de la politique sociale de leur pays d'accueil ?

Ces agents spéciaux ont pour mission de tronquer la vérité.Ils n’ont rien compris de la realpolitik. En plein apprentissage, dans une incurie démontrée, ils veulent faire croire aux yeux du monde entier, que tout va bien au Cameroun. Il n’en est rien...

Camerounais où que vous soyez, soyez dignes et fiers de l'être face à l'usurpation de vos droits. Il ne s'agit non seulement de vos droits constitutionnels qui sont bafoués par un pouvoir qui ne cesse de multiplier des arguties pour se maintenir éternellement au perchoir mais aussi, de votre avenir qui risque d'être mis entre parenthèse par des gens qui foulent aux pieds vos espoirs.

Ceux qui ferment les yeux face à la décrépitude de notre société sont ceux-là qui pensent que tout soit normal ainsi. En réalité, ils tirent les ficelles de ce régime abracadabrantesque. Ce qu’ils ne voient pas n’existe pas et ne les gêne pas. Le pouvoir en place leur a imposé une normalité qui a contraint une minorité de Camerounais qui jouissent de cette normalité tronquée soit à la soumission ou au moins qu’ils se taisent et se rendent.

Le pouvoir en place se refusant de voir qu’il n'est entouré que des lécheurs de bottes patauge dans la boue de la disgrâce et l’humiliation. Ces personnes peu fiables rusent de tous les stratagèmes d’une manière ou d’une autre qui nous conduisent vers un dilemme indénouable.

En chantant à longueur de journée des louanges teintées d'une médiocrité digne de prestidigitateurs véreux, ils vous obstruent la vue pour ne pas vous rendre compte que notre pays est sclérosé par l'autoritarisme et les antivaleurs. Ces mêmes lécheurs de bottes seront également les premiers à vous pousser vers l'abîme et ceci afin que vous puissiez perdre pied pour rejoindre l'exil où vous serez la risée de ces mêmes lécheurs de bottes.

Longtemps berné par des sornettes et des duperies, le peuple camerounais est désormais bien éveillé et il ne manquera pas de rappeler à son président actuel qu’il sera comptable du chaos dans lequel il est en train de vouloir plonger le pays.

Le peuple camerounais qui paie un lourd tribut depuis 33 ans, n’est pas prêt à accepter quels que compromis dilatoires que ce soient qui viendraient anéantir tous les sacrifices vécus par ce même peuple. Il est temps pour le "N'nomgui" de sortir la tête haute par la grande porte et d'entrer dans le grand livre de l'histoire du Cameroun.

Dommage que des laudateurs du pouvoir en place à Yaoundé pour raison du ventre soient devenus des Mammouths Paulistes pour mieux chosifier, martyriser le peuple. Bénéficieront-ils encore d'une révolution pardon ? Des ventripotents, apparatchiks du régime ne voient que leurs propres intérêts, ils ont oublié qu'un pays est le fruit du vivre ensemble, du partage d'un destin commun...Chez eux, l'insatiable ventre est plus grand que le cerveau.

Hugues SEUMO