27-09-17

Cameroun, Regards: Le Mugabe camerounais

Qu’on l’adore ou qu’on le déteste, on ne peut nier un fait implacable : Paul Biya connaît les Camerounais au plus profond de leur âme. Jadis vaillant et intrépide au point de mériter la confiance du défunt président Ahmadou Ahidjo, a tout volé”, le peuple camerounais a progressivement été réduit en esclave sur les terres de ses ancêtres. L’artisan de cet esclavage indicible est celui que nous connaissons tous Après presque 55 ans passés au sommet de l’Etat dont plus de 34 ans en qualité de président de la république, l’homme a... [Lire la suite]
Posté par seumo à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23-09-17

Crise anglophone au Cameroun : Une image qui confirme que le mal est profond.

Cette image se passe de tout commentaire. L'on dirait que nous sommes en plein exercice de photoshop. Que nenni, nous sommes dans une espèce gymkhana , pays voisin du Tchad.. On appelle ça la traduction caractérielle d'un malaise indicible qui ronge un peuple et que ses dirigeants font semblant de ne rien comprendre La symbolique de cet arbre de paix que tient cette grande mère est significative. Cette maman octogénaire à nos yeux est quant à elle devenue le symbole d'une réalité rebutante et indécente. Celle de l'impuissance d'un... [Lire la suite]
Posté par seumo à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02-09-17

Quand la corruption devient une marque de fabrique au Cameroun

Une maxime dit qu’ « on ne peut pas tromper le cours du temps ». La pertinence de cette vérité se révèle chaque jour davantage dans le modus vivendi des camerounais où, la corruption est devenue une marque de fabrique Tout travail mérite sa bière. Ce n’est pas nous qui le disons. Nous l’avons lu récemment à l’occasion de la célébration de la fête internationale du travail sur une des grandes banderoles déployées entre deux poteaux électriques dans une ville camerounaise. Cela n’étonne sûrement personne car, on ne s’empêche plus au... [Lire la suite]
Posté par seumo à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17-08-17

Le Cameroun anglophone souffre du bilinguisme de "l’Etat unitaire"

Nous ne cesserons de nous demander ce que les Camerounais ont fait de leurs dirigeants qui ne cessent de rabaisser le Cameroun sur tous les plans. Même après avoir ingurgité quelques comprimés pour se soulager des maux de têtes dus aux aléas de la vie quotidienne camerounaise, on ne cessera jamais de se poser des questions sur ce qu'on a vu ou vécu La question que nous nous posons ce jour est celle liée à cette publication en langue française vendredi dernier à Limbe (Région anglophone du Cameroun) des résultats du First school... [Lire la suite]
Posté par seumo à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10-06-17

Pourquoi les pays d’Afrique francophone ont des Constitutions pratiquement identiques, calquées pour l’essentiel sur le modèle f

Peut être vous ne le savez sans doute pas, que l’on soit à Cotonou, Abidjan, Kinshasa, Lomé, Yaoundé, Brazzaville les corpus constitutionnels des pays francophones africains ont été élaborés en relation directe organique, idéologique avec ceux qui sont en vigueur chez les puissances coloniales, mais encore, c’est chez ces dernières que s’est constitué le bloc de spécialistes du droit constitutionnel qui ont érigé leurs vues sur la matière en parole autorisée sur le texte officiel africain. Si nous commençons par jeter un regard... [Lire la suite]
Posté par seumo à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28-04-17

Coup de gueule de la rédaction

Après plus de cinquante années d’indépendance, l’Afrique est toujours contrôlée par l’ancien colonisateur, que dire ! L’ancien exploiteur. Mais ce serait une erreur grave de dire l’ancien exploiteur mais plutôt les fils des anciens exploiteurs. Leurs pères ont traité les africains et l’Afrique de la plus mauvaise manière qui puisse exister. Qui peut oublier la traite des noirs où les africains furent transformés en un simple combustible biologique , où le pauvre africain était taillable et corvéable à merci, où le noir ne partait à... [Lire la suite]
Posté par seumo à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27-01-17

Cameroun : Pourquoi les hôpitaux camerounais font-ils peur ?

De l’immense défaite et de l’humiliation constante que nos dirigeants entretiennent, la plus inacceptable est sans doute notre incapacité à avoir chez nous aussi des hôpitaux où nous pouvons aller nous faire soigner en toute confiance. Nous n’avons même pas été capables d’entretenir les infrastructures hospitalières que le système colonial nous avait laissées. Et pourtant dans le domaine de la formation des cadres hospitaliers, le Cameroun a aujourd’hui de nombreux spécialistes qui font la fierté des hôpitaux européens ou nord... [Lire la suite]
Posté par seumo à 16:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26-12-16

Cameroun : Les années passent, la pourriture reste.

L’année 2016 tire à sa fin. Encore quelques jours, les carillons de 2017 vont sonner et le constat pour peu qu’on soit honnête, est hélas triste sur tous les plans au Cameroun. Lorsque Monsieur Paul Biya arriva à la tête de la magistrature suprême du pays en 1982, le Cameroun accéda à ce qu’on a appelé à l’époque « l’ère du renouveau démocratique ». Lorsque celui-ci a proclamé la transparence dans la gestion du Cameroun, la sécurité, la recherche de l’efficacité comme projet de gouvernement, tout le peuple s’était promis dans la... [Lire la suite]
Posté par seumo à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27-10-16

Drame ferroviaire d'Eseka : Cette image peut-elle réveiller les dirigeants camerounais ?

Une image insoutenable, celle d'un enfant, assis sur les pieds de son géniteur lui aussi accidenté à Eseka au Cameroun, suite au drame ferroviaire de vendredi dernier . Nous avons voulu ne pas publier cette photo, mais, vu les réactions qu'elle suscite sur la toile et plus précisément sur les réseaux sociaux, nous pensons que cela valait la peine. Aussi choquante soit-elle, cette photo traduit l'horreur de la gestion calamiteuse d'un pays et interpelle. Cet enfant, vêtu d'une robe au tissus pagne, visage couvert de sang et de boue,... [Lire la suite]
Posté par seumo à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30-09-16

Cameroun: Ces retraités et futurs retraités qui finissent le reste de leur séjour terrestre dans les prisons

Ce n'est pas un film de fiction ou encore une histoire drôle. C'est une réalité, vécue en Afrique centrale et plus précisément au Cameroun. Certains barons du pouvoir à l'aube de leur retraite professionnelle, se retrouvent en prison pour détournement de fonds publics. Ce constat a même poussé certains contemporains à affirmer sans anicroche qu'au Cameroun, servir le parti en place pour certains, c'est passer des lumières du pouvoir à l’ombre carcérale de Kondengui. Et comme si cela ne suffisait pas.... Lire la suite sur ce lien
Posté par seumo à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]