08-04-11

Cameroun: Incendies dans nos villes et villages, prévenir vaut mieux que guerir

Voici ce que j’ai trouvé dans ma recherche de définition du feu sur un site Internet qui en parle : « Depuis toujours, et encore aujourd’hui pour bien des hommes, le feu est le symbole et la réalité de la vie elle-même. Le feu est exigeant. Technique à part entière, le feu demande rigueur, compétence et patience. II s’apprivoise pour devenir tour à tour, feu qui réchauffe, feu du repas, de veillée ou de fête. ». Disons que c’est la partie idyllique du feu. Ce feu qui nous sert dans notre quotidien, apprivoisé par nous. J’insiste sur... [Lire la suite]
Posté par seumo à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04-04-11

Cameroun:La Camair co décolle dans la précipitation

Son site Internet inachevé, impossible de réserver en ligne,  impossible d’avoir les coordonnées des filiales au niveau de l’étranger…Tout laisse penser que la Camer Co a pris son envol dans la précipitation. Le décollage du premier avion de la nouvelle compagnie aérienne du Cameroun, la Cameroon Airlines corporation (CAMAIR-CO) a eu lieu avec grande pompe le  28 mars dernier. C’est par le vol inaugural Douala - Yaoundé puis Roissy-Charles de Gaulle que la compagnie a pu lancer ses activités. Lire l'article
Posté par seumo à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29-03-11

Côte d’Ivoire : Les dangers de l’enrôlement à la hâte des jeunes dans l’armée

En Afrique, l'on a toujours clamé que la jeunesse est le fer de la nation. Une manière de dire que l'avenir d'un pays, dépend de sa jeunesse. "Si vous demandez aux jeunes à qui ils veulent ressembler, certains vous répondront : "je ne sais pas". Les plus stoïques vous diront qu'ils veulent ressembler à tel joueur ou à telle star. En outre, nombreux sont ceux qui ont perdu le sens de l'orientation et n'attendent qu'un déclic pour faire revivre leur espoir. Les jeunes ont besoin d'un repère, d'un modèle. Il  n'a pas besoin d'être... [Lire la suite]
Posté par seumo à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15-03-11

Cameroun,15 Mars 1966 - 15 Mars 2011 : Remember Ossende Afana

Il y a quarante- cinq ans, jour pour jour, le brillant économiste et upéciste était abattu, non loin de la frontière du Cameroun avec le Congo. Il était âgé de 36 ans lorsque, le 15 mars 1966, il fut assassiné à Ndélélé par les forces de sécurité de l’armée coloniale, au service de feu président Ahmadou Ahidjo.Peu ou mal connu des jeunes d’aujourd’hui, Ossendé Afana fait partie d’une génération de révolutionnaires qui ont payé de leur vie leur engagement et leur détermination à libérer le Cameroun et l’Afrique du colonialisme et du... [Lire la suite]
Posté par seumo à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11-03-11

Cameroun, Mise au point du gouvernement à Jeune Afrique: Martin Belinga défend l'indéfendable

Dans une mise au point adressée à la rédaction de Jeune Afrique Intelligent, le directeur du Cabinet civil de la présidence du Cameroun remet en cause les constats de l’hebdomadaire panafricain sur la situation politique et socio-économique du Cameroun. Martin Belinga Eboutou le signataire de ladite correspondance. Le directeur du Cabinet civil remet en cause les constats de l’hebdomadaire panafricain sur la situation politique et socio-économique du Cameroun. Lire l'article  
Posté par seumo à 15:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18-02-11

Détournements de fonds publics : où en est le Cameroun ?

Entre 1998 et 2004, les détournements de fonds publics ont atteint des sommets faramineux et auraient pu permettre de financer certains projets structurants et de nombreuses initiatives socio-agricoles....Alors que la croissance mondiale est en berne et que la tendance générale en matière de politique budgétaire est à la restriction des dépenses publiques, le Cameroun, comme souvent, donne l'impression d'avancer à contre courant. Trustant chaque année les sommets du palmarès de l’ONG « Transparence Internationale » sur la corruption,... [Lire la suite]
Posté par seumo à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10-02-11

Cameroun,Fête de la Jeunesse: De quelle jeunesse parlons-nous ?

Demain 11 février 2011.Ce sera une journée d'intenses activités reservées à la jeunesse camerounaise. Mais, les jeunes de la génération sacrifiée seront-ils de la fête ? Comme chaque année, le Cameroun célèbre sa jeunesse. Il paraît qu'on est jeune de 7 à 77 ans. Mais la jeunesse de ces dernières années risque de ne jamais atteindre 77 ans. Horizon bouché, avenir incertain, absence d'idéal, dépravation des moeurs, SIDA, chômage… risquent d'avoir raison du fer de lance de la nation qualifié par beaucoup aujourd'hui de génération... [Lire la suite]
Posté par seumo à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12-01-11

Cameroun, Transparence: Le cas guinéen nous interpelle

Le président nouvellement élu de la Guinée, Alpha Condé, a intimé l'ordre à ses ministres de déclarer leurs biens à la Cour suprême. Le président Condé a déjà fait le premier pas en déclarant sur l'honneur ses biens mobiliers et immobiliers en Guinée et à l'étranger. Idem pour plusieurs ministres qui, en ce début d'année ont déjà déclaré leurs biens. Au Cameroun, plus de quatre ans, bientôt  cinq ans, après la promulgation de la loi relative à la déclaration des biens et avoirs, les textes qui doivent préciser les modalités... [Lire la suite]
Posté par seumo à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05-01-11

Quelques chefs d'État africains qui ont été contraints à l'exil

L'actualité africaine et plus précisément de la Côte d'Ivoire nous amènent ce jour à faire une revue non exhaustive des chefs d'État africains ayant été conduits, de gré ou de force, à s'expatrier. Selon France 24, Si Laurent Gbagbo accepte de quitter le pouvoir et d’aller couler des jours plus paisibles dans un pays africain, ou en dehors du continent, il ne le fera probablement pas le cœur léger mais au moins pourra-t-il se pencher sur l’histoire politique africaine des 50 dernières années. lire l'article
Posté par seumo à 13:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29-12-10

CRISE IVOIRIENNE : QUE FAUT-IL FAIRE DE CES AFRICAINS LA ?

Avec les dossiers  du Zimbabwe, de la Guinée  et aujourd’hui  de la Côte d’Ivoire,  on se rend compte que certains Africains sont en train de mettre en place un Droit non écrit et dangereux qui autorise  tout  dirigeant africain qui prétend s’opposer aux Occidentaux,  à violer les femmes,  à réprimer les  oppositions, à tuer. Ce prétexte nationaliste  offre également  le droit de s’accrocher au pouvoir. Et si la majorité  de nos populations devait adopter cette  approche... [Lire la suite]
Posté par seumo à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]