06-02-08

Cameroun : J’ai faim, tu as faim …nous avons tous faim

Il n’y a plus de doute que , j’ai faim, tu as faim, il ou elle a faim, nous avons faim…Depuis plusieurs années, plusieurs Camerounais ne savent plus où donner de la tête. Un litre d’huile de palme à 550 francs CFA, un bout de pain à 150 francs Cfa, trois doigts de banane à 100 francs Cfa, du riz qui n'est presque plus possible de se procurer à des seuils raisonnables,  le gaz, l'électricité et l'eau qui sont hors de prix, le taxi, les loyers, même le jus et la bière n’échappent pas à cette flambée de prix. Lire l'article
Posté par seumo à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30-01-08

Révision constitutionnelle: "Camerounaises, Camerounais, je vous ai compris...."

C'est la prochaine phrase que va lâcher le monarque d'ici à là après son test. Entre ceux qui s’activent pour protéger des positions de pouvoir qui seraient compromises en cas de changement à la tête de l’Etat à l’horizon 2011 et ceux qui s’impatientent de l'alternance politique, il est cependant important de supposer les réponses que les uns et les autres recevront d'ici à là. Lire l'article
Posté par seumo à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23-01-08

Cameroun: Un train en état de déraillement.

Dans une gare de la place, au terminus, tous les camerounais débordés des multiples problèmes quotidien avaient décidés de faire partie de l'expédition de l'espoir. Comme dans tout déplacement du train, à chaque gare, il y a ceux qui montent dans le train et ceux qui descendent. Lire l'article
Posté par seumo à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16-01-08

Cameroun: La Monarchie s'installe chez nous

Il a fallu attendre le discours de fin d'année du chef de l'Etat pour voir clair dans cette affaire là. Mais, certains l'avait déjà vu venir. L'homme fort, l'homme lion, l'homme panthère, est aujourd’hui convaincu qu'ayant reçu le pouvoir par la seule grâce de DIEU, il ne  le transmettra jamais par les mêmes voies insondables du Seigneur. Lire l'article
Posté par seumo à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09-01-08

Cameroun : Les enfants du 6 novembre 1982

Je suis né le 6 novembre 1982 à l'hôpital Laquintinie de Douala d'un père enseignant et d'une mère infirmière. De mon souvenir d'enfance, j'avais vécu quelques années dans un Cameroun somme toute prospère, mais frileux sur le plan des libertés individuelles. A l'âge de 5 ans, inscrit dans une école maternelle de Douala , tous le monde chantait en chœur Rigueur et moralisation. Une chanson de l'époque qui était diffusée plusieurs fois sur les antennes de la Radio Douala. Lire l'article
Posté par seumo à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27-12-07

Cameroun : J’ai faim, tu as faim …nous avons tous faim

Il n’y a plus de doute que , j’ai faim, tu as faim, il ou elle a faim, nous avons faim…Depuis plusieurs années, plusieurs Camerounais ne savent plus où donner de la tête. Un litre d’huile de palme à 550 francs CFA, un bout de pain à 150 francs Cfa, trois doigts de banane à 100 francs Cfa, du riz qui n'est presque plus possible de se procurer à des seuils raisonnables,  le gaz, l'électricité et l'eau qui sont hors de prix, le taxi, les loyers, même le jus et la bière n’échappent pas à cette flambée de prix. Sous d’autres cieux,... [Lire la suite]
Posté par seumo à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22-12-07

Révision constitutionnelle au Cameroun: "Camerounaises, Camerounais, je vous ai compris...."

C'est la prochaine phrase que va lâcher le monarque d'ici à là après son test. Entre ceux qui s’activent pour protéger des positions de pouvoir qui seraient compromises en cas de changement à la tête de l’Etat à l’horizon 2011 et ceux qui s’impatientent de l'alternance politique, il est cependant important de supposer les réponses que les uns et les autres recevront d'ici à là. Les dispositions constitutionnelles, de portée générale et impersonnelle, ont été prévues pour renouveler l’espace de gouvernance publique, de manière à... [Lire la suite]
Posté par seumo à 13:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22-12-07

Cameroun: Un train en état de déraillement.

Dans une gare de la place, au terminus, tous les camerounais débordés des multiples problèmes quotidien avaient décidés de faire partie de l'expédition de l'espoir. Comme dans tout déplacement du train, à chaque gare, il y a ceux qui montent dans le train et ceux qui descendent. Mais, dans ce train Cameroun, personne ne descend et tout le monde monte au même moment car on a désormais peur de ne plus voir le train arriver si on ratte l'ultime occasion. A l'intérieure de ce train, il y a la classe "A" et la classe... [Lire la suite]
Posté par seumo à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21-12-07

Cameroun: La Monarchie s'installe chez nous

Il a fallu attendre le discours de fin d'année du chef de l'Etat pour voir clair dans cette affaire là. Mais, certains l'avait déjà vu venir. L'homme fort, l'homme lion, l'homme panthère, est aujourd’hui convaincu qu'ayant reçu le pouvoir par la seule grâce de DIEU, il ne  le transmettra jamais par les mêmes voies insondables du Seigneur. Le monarque vivant du Cameroun, comme Bokassa voudrait dire que les chemins tortueux qui mènent dans son palais sont impraticables tout comme la majeure partie des routes sur lesquelles on... [Lire la suite]
Posté par seumo à 13:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20-12-07

Cameroun : Les enfants du 6 novembre 1982

Je suis né le 6 novembre 1982 à l'hôpital Laquintinie de Douala d'un père enseignant et d'une mère infirmière. De mon souvenir d'enfance, j'avais vécu quelques années dans un Cameroun somme toute prospère, mais frileux sur le plan des libertés individuelles. A l'âge de 5 ans, inscrit dans une école maternelle de Douala , tous le monde chantait en chœur Rigueur et moralisation. Une chanson de l'époque qui était diffusée plusieurs fois sur les antennes de la Radio Douala. De mémoire de gamin, je ne comprenais du tout rien du contenu... [Lire la suite]
Posté par seumo à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]