11-02-09

Tchad: Cris de colère d'Amnesty International sur le Tchad au sujet des personnes expulsées de la capitale

"Depuis février 2008, des dizaines de milliers de personnes se sont retrouvées à la rue, après avoir été expulsées de chez elles, à N’djamena, la capitale du tchad. De nombreuses maisons et autres constructions ont été détruites dans plusieurs quartiers [...]. Au mépris de la législation et de la procédure légale, les autorités n’ont pas consulté les habitants avant de procéder aux expulsions. Dans bien des cas, ces derniers n’ont guère eu le temps de trouver à se reloger". C'est Amnesty International qui le souligne dans... [Lire la suite]