24-04-09

Cameroun: Déjà 50 ans comme des Camerounais furent massacrés au quartier Congo à Douala par l'armée française

Le 24 avril 1960, environ 2000 personnes furent tués par l'armée française au quartier Congo de Douala. Le matin, des milices locales, collaborateurs intéressés de la puissance coloniale eurent le feu vert pour assassiner les militants de l'UPC (Union des Populations du Cameroun, ndlr) .Selon des témoignages, vers 15h ce jour, un hélicoptère de l'armée française survolait les maisons et jetait de l'essence pour attiser le feu. Ceux qui voulaient s'échapper des flammes furent mitraillés par les soldats qui avaient envahi  le... [Lire la suite]